Dimanche 13 avril 2014

Ce dimanche a été plus calme que les autres jours. Toujours levé tôt (7h30 ce matin), petit déj’ à 8h, départ de l’hôtel à 10h15, direction Perth où je dois dormir ce soir.

Ah oui, j’allais oublier, je vous avait promis une photo de mon petit déjeuner, la voilà :



On a donc des haricots, un oeuf sur un scone de pomme de terre, du bacon, une saucisse, des toasts, et bien sûr, thé et jus d’orange. De quoi tenir marée !
Le petit déjeuner avalé, je me prépare pour partir, et en route !

Sur la route pour Perth, je choisi de faire un arrêt à Pitlochry, petite ville touristique à 1/2 heure de route de Perth. Shopping, quelques souvenirs, cartes postales, etc… Et je trouve un restaurant qui propose du haggis, plat traditionnel écossais.

J’en ai tellement entendu sur ce plat que je ne suis pas vraiment rassuré quand je pénêtre dans le restaurant, mais bon, si on essaie pas, on ne peut pas vraiment savoir.Je m’installe donc à une table, passe ma commande, et voici l’assiette qui m’est apportée :



La chose noire, c’est le haggis. Il est accompagné de purée de pommes de terre, et de purée de navets.Et bien contrairement à ce que certains disaient, ce n’est pas si mauvais. C’est même très bon !




Une fois mon repas dégusté, je sors du restaurant, et sur le chemin pour récupérer ma voiture, je tombe sur un panneau annonçant Pitlochry Dam / Fish Ladder, et décide d’aller jeter un coup d’oeil.

Je vous explique. Le gouvernement britannique investie beaucoup dans le développement des énergies renouvelables et propres. A ce titre, à été construite la station hydro-électrique, qui peut servir à l’alimentation électrique de 15 000 foyers.


Mais pour sauvegarder l’écosystème des eaux de la rivière, et comme pour chaque construction de ce type au Royaume-Uni, il a fallu construire une échelle à poissons afin que les saumons et autres truites puissent remonter le fleuve jusqu’à leur lieu de ponte.

Après cette visite, direction Perth, ou la journée se termine dans un resto que j’ai découvert en marchant dans le centre ville, le Cafe Breizh, restaurant qui propose de la cuisine française.Bon en faite, on se rend compte en lisant la carte, que les recettes sont quand même adaptées au gout écossais. Ainsi, dans la galette complète, on retrouve du bacon, du fromage, des oeufs, et des épinards.

Pour ma part, j’ai opté pour une salade paysanne...



et une crêpe citron en dessert. Cela faisait des années que je n’en avais pas manger. Cela m’a rappelé les sorties que l’on faisait avec mes parents au Croisic ou à Piriac, où m’on mangeait une glace ou une crêpe sur le port…

Bon, sur ce, retour à l’hôtel, on tape ces quelques lignes, et dodo, demain on reprends la route pour Edimbourg, visite du château, et si je peux, visite nocturne du centre ville.

Night night!